A la uneNews & People

Vera Sidika renonce à ses implants fessiers pour des raisons de santé !

Picsart_22-10-06_09-12-27-314

Picsart_22-10-06_09-12-27-314

Vera Sidika renonce à ses implants fessiers. La star kenyane a dû abandonner son popotin pour des raisons de santé.

Elle a annoncé publiquement ce qui est pour elle une “renaissance” quelques jours après son anniversaire.

“Cela a été la phase la plus difficile de ma vie, en raison de risques et de complications pour la santé, j’ai dû subir une opération chirurgicale. C’est quand même très incroyable mais j’ai accepté et appris à m’aimer, peu importe. Mesdames, apprenez à vous aimer et ne laissez jamais la pression des pairs vous précipiter dans des choses qui vous ruineront à l’avenir. J’ai de la chance d’être en vie, Dieu m’aime tellement . Honnêtement ça été assez dur, je n’ai même pas fêté mon anniversaire cette année, mais nous voilà. Joyeux anniversaire à moi-même. Nouveau moi.

J’en suis venue à apprécier la vie et à ne jamais prendre les choses pour acquises. Merci à ma famille surtout à mon mari d’être là pour moi

À mes fans : Je suis toujours la même Vera Sidika la plus douce et cela n’a pas changé. J’apprécie tous votre amour et votre soutien et je prie pour vous parcouriez ce voyage avec moi.”

e2e5c8c64f324934ad4eebd83a92d123_117829287_931224884055486_9132511931333249314_n

La Queen Vera a terminé son propos en adressant une mise en garde aux personnes qui seraient tentées d’opter pour la chirurgie ou autres méthodes pour grossir une partie de leur corps.

“Je posterez ici (ndlr : sur son compte Instagram) mes vidéos de parcours chirurgicaux pour ceux qui ont pensé à se faire opérer les fesses ou à changer quoi que ce soit sur leur corps, cela pourrait vous faire changer d’avis.”

Screenshot_20221006-090620_Instagram

Pour bon nombre de followers, il sera difficile de suivre Vera Sidika sans son popotin, c’est ce qui attirait le plus. Mais tout le monde reste unanime et admiratif de sa franchise. Et si elle devenait un symbole de sensibilisation en Afrique pour sensibiliser sur les risques de la chirurgie esthétique ?

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

5 × 1 =

SNEDAI