A la uneNews & People

Majesté donne les vraies raisons de son emprisonnement l’an dernier

PicsArt_02-06-09.06.12

PicsArt_02-06-09.06.12

Voici un an qu’a été emprisonné le DJ et manager de night-club Majesté CR7. Sorti un mois après, il a tenu à revenir, une année plus tard, sur les vraies raisons de son emprisonnement.

“Ce n’est pas Emma Lohoues qui m’a fait emprisonner”

Majesté CR7 s’était lancé l’an dernier à un “cassage de papos” (révélations de potins et autres exclusivités) principalement sur Emma Lohoues.

Il a notamment affirmé que la demeure dans laquelle vit Emma Lohoues appartient à l’international ivoirien Franck Kessié, insinuant une idylle entre les deux personnalités.

À lire aussi ►Majesté CR7 convoqué à la police pour avoir tenu des propos diffamatoires à l’encontre de Franck Kessié et Emma Lohoues

Une plainte à son endroit a été déposée les jours qui ont suivi au commissariat du 9e arrondissement. En un rien de temps, il s’est retrouvé écroué à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan où il a purgé une peine d’un mois.

Majesté explique que la plainte a été posée à la base par Franck Kessié. En se rendant au commissariat, il se trouve qu’il a un antécédent avec le commissaire. Celui-ci et ses agents l’auditionnent avec toute la rigueur qu’impose la loi. L’affaire est transmise chez un procureur. Pendant l’audition, Majesté et l’un des agents ont une prise de bec, ils en viennent aux mains.

Ce dernier pose aussi une plainte pour agression dans l’exercice de ses fonctions. L’affaire empire pour Majesté.

Averti, Franck Kessié retire sa plainte et espère la clémence des autorités judiciaires pour lui.

Vu qu’il s’agit d’une plainte posée par un agent de police et que l’affaire a été médiatisée sur les réseaux sociaux, le procureur a fait comprendre que Majesté devait purger une peine pour servir d’exemple à ceux qui oseraient défier les autorités judiciaires et policières du pays.

À lire aussi ►Affaire “Majesté en prison à cause d’Emma Lohoues”: Poupette prend position !

Majesté rappelle aujourd’hui ne pas avoir de problème avec Emma Lohoues. Idem pour Leti Bako qui selon ses dires, a été la première à condamner ses agissements concernant le buzz autour de ses déclarations.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

un × 1 =

SNEDAI