A la uneNews & People

Tout ce qu’il faut savoir sur l’affaire Traoré Lacina

Joie Lacina Traore (CIV)

Joie Lacina Traore (CIV)

Le footballeur Lacina Traoré est accusé par l’ancien international ivoirien Koné Ibrahim d’usurpation et falsification d’identité. Si jusque-là, Lacina n’avait pas répondu aux attaques, il vient de le faire par le canal du magazine sportif français L’Equipe.

Ibrahim Koné, ancien joueur de l’Africa Sports et ex-international ivoirien accuse Lacina Traoré d’avoir falsifié son identité pour jouer au foot. En effet, selon cet ancien joueur aujourd’hui à la tête d’un centre de formation de jeunes footballeurs – ESA – (par lequel Lacina serait passé), a affirmé sur les ondes de RFI que le joueur s’appellerait en réalité Ménéné et non Lacina. Il serait né en 1988 et non en 1990, comme le montrent les documents avec lesquels évolue le joueur aujourd’hui. Il réclame même de l’argent pour avoir participé à sa formation.

Lacina Traoré, champion d’Afrique avec la Côte d’Ivoire en 2015 est sorti de son silence pour répondre à ses accusations qui tendent à salir son nom et son image. “Ce sont des histoires ! Quand j’ai vu ça, j’ai été choqué. (…) Je ne sais pas comment il a préparé sa retraite mais ce n’est pas une manière de demander de l’argent. En touchant ma dignité, en me salissant”.

Entre temps, un propriétaire de centre de formation, Hamza Gamal, bien connu du milieu pour avoir dévoilé une bonne palette de jeunes talentueux joueurs à l’OSA, est monté au créneau pour révéler que c’est lui le réel formateur de Lacina Traoré. Il apporte son soutien sans faille à Lacina et désavoue le comportement de Koné Ibrahim. “L’intention réelle de Koné Ibrahim est de faire mal, d’arnaquer et de casser Traoré Lacina (…). Traoré Lacina, né le 20 Août 1990 a été formé à 100% à OSA et a obtenu sa première licence FIF en 2002 avec OSA sur ce nom et n’a jamais été formé par l’ESA, le club de Koné Ibrahim…”

Ces propos sont corroborés par le footballeur. “C’est à l’Olympique Sport d’Abobo que j’ai été formé à l’âge de 11 ans, sous l’égided’Hamza Gamal. Et c’est là-bas que j’ai obtenu ma première licence avant de rejoindre le Stade d’Abidjan, puis de rallier l’Europe et la Roumanie en signant au CFR Cluj”.

Le longiligne attaquant (2m03) évolue présentement à Amiens en ligue 1 française, après avoir tourné en Roumanie (CFR Cluj), en Russie (Anzi Makhatchkala avec Samuel Eto’o et au CSKA Moscou) à Monaco en France, en Angleterre (Everton) en Espagne (Gijon). Depuis quelques années, le serial buteur ne retrouve pas ses statistiques parce que freiné par des blessures à répétition. Il a même perdu sa place en sélection nationale. Avec son club Amiens (15e du championnat) où il n’est pas titulaire indiscutable, il est engagé dans la lutte pour le maintien. Il a joué 16 matches pour aucun but et deux passes décisives.

Voici l’affaire qui défraie la chronique actuellement dans le milieu du football ivoirien. Quel en sera le dénouement ? On en saura davantage dans les jours à venir.

Rolyvan 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

deux × quatre =