A la uneNews & People

STORY / Ces 10 choses à savoir absolument sur Laurent Gbagbo

Laurent Gbagbo

Laurent Gbagbo

Ce 31 Mai, l’ex Chef d’État ivoirien Laurent Gbagbo fête ses 76 ans. Pour marquer cet anniversaire, nous vous avons concocté un Top 10 de choses que vous devez absolument savoir sur lui.

1 – Naissances et origines

Laurent Gbagbo est né le 31 Mai 1945 à Gagnoa. Il est originaire de cette région du centre ouest de la Côte d’Ivoire, le Gôh avec Gagnoa pour chef-lieu de région. Son village d’origine est Mama. Son père, Paul Koudou, était sergent de police tandis que sa mère, Marguerite Gado, était ménagère. Elle est décédée en Octobre 2014.

2 – L’Historien Sorbonnard

Laurent Gbagbo a fait ses études en Côte d’Ivoire jusqu’à l’université d’Abidjan. Il a fait ses études primaires à Agboville, où son père était en fonction. C’est au Lycée Classique de Cocody qu’il a obtenu son Baccalauréat. Il a décroché une licence en Histoire à l’Université d’Abidjan avant de s’envoler pour la prestigieuse université de Sorbonne en France où il obtient sa maîtrise en Histoire avant de soutenir en 1979 sa thèse de Doctorat intitulée : Les ressorts socio-économiques de la politique ivoirienne: 1940-1960.

3 – À la source du multipartisme

Comme une tempête en pleine saison sèche, Laurent Gbagbo fait irruption sur le terrain de la politique en Côte d’Ivoire et souhaite l’instauration du multipartisme, là où le pays avait à sa tête le père de la nation, Félix Houphouët-Boigny, le grand artisan de l’indépendance de la Côte d’Ivoire et de nombreux pays africains francophones, au pouvoir depuis 1960. Laurent Gbagbo crée clandestinement le FPI en 1982. Il part en exil en 1985 avant de se voir accorder le pardon de Félix Houphouët Boigny en 1988 lui permettant de rentrer au bercail. “L’arbre ne se fâche pas contre l’oiseau”, ainsi Félix Houphouet Boigny avait imagé leur rapport. Pour la première fois après 30 ans de pouvoir, ont lieu des élections présidentielles mettant aux prises Félix Houphouët Boigny et un autre candidat, Laurent Gbagbo. Laurent Gbagbo obtient seulement 18,3%. Sa victoire aura été de propulser le multipartisme en Côte d’Ivoire. En 1992, suite à des manifestations, le Premier Ministre d’alors Alassane Ouattara le fait arrêter et emprisonner. Laurent Gbagbo est condamné à une peine de deux ans. Il passera 7 mois dans les geôles avant d’être libéré.

4 – L’accession au pouvoir en 2000

Après le décès du père de la nation, Henri Konan Bédié hérite du trône relativement à sa fonction de Président de l’Assemblée Nationale comme le stipule la Constitution. En 1995, il remporte les élections présidentielles tandis que Laurent Gbagbo appelait au boycott. En 1999, Henri Konan Bédié est renversé par une junte militaire menée par le Général Robert Guéï. En 2000, Laurent Gbagbo accède au pouvoir en remportant les élections en Côte d’Ivoire avec 59% du suffrage exprimé. Deux ans après le début de son premier mandat (5 ans en Côte d’Ivoire), son régime est attaqué.

À LIRE AUSSI ►STORY / Ces 10 choses à savoir absolument sur Henri Konan Bédié

5 – Le coup d’État de 2002

Le 19 septembre 2002 est un jour noir pour la mémoire collective en Côte d’Ivoire. Le pouvoir en place se fait attaquer par une rébellion, qui après avoir essuyé un échec à Abidjan, s’est déportée sur l’intérieur du pays beaucoup plus fragile. La Côte d’Ivoire est coupée en deux. Laurent Gbagbo perd des hommes forts comme son Ministre de l’Intérieur Émile Boga Doudou. De Bouaké (au centre du pays) jusqu’au nord de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo le président en place n’a aucun droit. L’ouest du pays, zone forestière, est en feu. Combats, massacres, exactions, pillages,… Guitrozon et Petit Duékoué entre autres, ces noms de village auront marqué les esprits au vu des scènes horribles pouvant être qualifiées de génocide.

 

6 – Déporté à La Haye

C’est finalement en 2010 qu’ont lieu des élections en Côte d’Ivoire après 8 ans de tractations opaques pour la réunification de la Côte d’Ivoire. Au terme de ces élections les deux grands favoris, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se déclarent Président. Bénéficiant du soutien d’une frange partie du peuple et de la communauté internationale, Alassane Ouattara est reconnu tandis que Laurent Gbagbo, retranché dans un bunker dans son palais après des semaines de résistance se fait capturer puis déporté à La Haye aux Pays-Bas devant la Cour Pénale Internationale.

7 – Acquitté par la CPI

Dix ans après son arrivée à la CPI en compagnie de son Ministre Charles Blé Goudé et après moult revirements de procès faisant défiler des témoins et des avocats, Laurent Gbagbo a été définitivement acquitté. Le Président Alassane Ouattara a accordé le feu vert pour son potentiel retour en Côte d’Ivoire. Un acte fort salué en Côte d’Ivoire en harmonie avec politique de réconciliation.

8 – Michel Gbagbo

La politique de père en fils… Michel Gbagbo est le fils aîné de Laurent Gbagbo. Écrivain et universitaire ivoirien, c’est en 2011 que son image a été fortement gravé dans la mémoire collective des ivoiriens. En effet, après l’arrestation de son père, il a lui aussi comme les cadres et membres du pouvoir Laurent Gbagbo été arrêté et détenu dans ce que la presse locale appelait un temps les camps de concentration à l’intérieur du pays. Ayant recouvert la liberté, Michel Gbagbo s’est lancé véritablement dans la politique. En Mars 2021, lors des législatives, il a été élu Député à Yopougon.

9 – Homme de Lettres, Homme de Culture

Historien et écrivain (auteur notamment de Soundjata : le lion du Manding), Laurent Gbagbo est connu pour son goût de la littérature mais aussi et surtout la culture, la culture à l’ivoirienne. Il décontenançait ce titre de Président de la République par une démarche de corps à corps avec la population, ce qui était inimaginable auparavant. Il pouvait se retrouver dans un maquis à Yopougon avec avec juste quelques gardes rapprochés. Il se fondait dans la masse, mangeait, buvait, dansait et en plus avait toujours en bouche une note d’humour inspirée de ses connaissances en histoire et civilisations. Ce qui le rapprochait du peuple même si sur bien de sujets dans sa démarche politique, tout le monde n’abondait pas dans le même sens que lui.

10 – Vie privée

Laurent Gbagbo a formé un couple fort avec Simone Ehivet. Compagnon de lutte, ils ont créé ensemble le parti du FPI, ils ont vécu les brimades et obstacles en 1992 comme en 2011. Ils ont eu deux filles. Mais c’est aussi connu, en “bon vivant”, Laurent Gbagbo a connu d’autres aventures amoureuses. Il y a Nady Bamba, sa seconde épouse, avec qui il est marié selon les rites mahouka et musulmans depuis le début des années 2000. Avant les deux dames mentionnées, il y a Jacqueline Chamois, la mère de son fils aîné Michel Gbagbo.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

un × 1 =

SNEDAI