A la uneBien-êtreBrand NewEvenementsNews & PeopleSociété

Santé Publique/Bingerville : 8255 enfants, cœur de cible du Programme Élargi de Vaccination.

InShot_20230515_100253080

InShot_20230515_100253080

Le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la couverture maladie universelle a mis en œuvre le Programme Élargi de Vaccination (PEV) en vue d’endiguer les cas de mortalité relatifs aux pathologies primordiales à travers l’inoculation. Destinées en priorité aux enfants de 0 à 11 mois et aux femmes enceintes, ces vaccins sont censés prévenir les tuberculoses, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B, les méningites bactériennes et à pneumocoque, la Poliomyélite, la Rougeole, la Rubéole, la Fièvre Jaune et les diarrhées à rotavirus.

Entièrement gratuits, ces vaccins administrés par voie orale (Polio Orale, Antirotavirus) ou pour la plupart intramusculaire agissent comme des remparts pour l’enfant durant sa première année en supplantant ceux que sa mère lui avait transmis sa mère lors de la grossesse. Selon le calendrier vaccinal, l’enfant reçoit ses doses avant l’âge d’un an pour une protection optimal.

Pour ce faire, la Direction de Coordination du PEV menée par Pr Ekra Kouadio Daniel a fait de Bingerville le théâtre des opérations, avec 8255 enfants comme cœur de cible. L’Hôpital General de ladite commune s’est chargé d’administrer les vaccins contre la rubéole, la rougeole et les méningites pour l’enfant de 0 à 2 ans, ainsi que celui contre le Cancer de l’Utérus pour la jeune fille de 9 à 14 ans lors d’une journée de vaccination qui s’est tenue au quartier Bromin mercredi dernier. Un évènement fait office de mises à jour de vaccins, aussi de rapprochement entre l’Hôpital General et les bingervillois qu’y ont du mal à s’y rendre.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

un × un =

SNEDAI