A la uneEvenements

Prix Ivoire pour la Littérature: La rencontre fut épique entre les cracks de Dictée !

dictée 2

Gbana Olivier

Dans le cadre de la 12e édition du Prix Ivoire pour la Littérature, un concours de dictée s’est tenu le 22 Novembre dernier au Centre ivoirien pour le développement de la formation professionnelle (CIDFOR) au Lycée Technique d’Abidjan.

Près de 500 personnes ont participé à cette compétition. On retrouvait sur les bancs, des écrivains et non des moindres, des journalistes de renom, des blogueurs, des étudiants et aussi des jeunes lycéens et collégiens au rang des candidats. La dictée intitulée “La course-poursuite” était un texte extrait du roman “Climbié” de l’éminent homme de lettres ivoirien Bernard Dadié, décédé cette année.

 

dictée

Au terme des corrections et délibérations, le collège jury de correcteurs a eu du mal à départager les deux premiers “arrivés” de la fameuse “course-poursuite” émaillée de pièges. La palme est finalement revenue à Gbala Olivier Thierry Christian qui n’a fait qu’une seule faute suivi de très près par José Ayité qui marque au “chrono” une faute et demi. Pour un tiret omis, José Ayité s’est fait doubler par Gbana Olivier. Le lauréat de la Grande Dictée a été récompensé par un billet d’avion et un séjour gratuit à Rabat au Maroc, une assurance SUNU et d’autres lots intermédiaires.

Selon Isabelle Kassi Fofana, présidente de l’association Akwaba Culture, le réel enjeu de cette compétition est de promouvoir la lecture. Elle soutient qu’avec l’avènement des NTIC et les SMS, l’on a tendance à négliger les fautes d’orthographe en cédant à la facilité. Amer constat. Il faut du mieux qu’il est possible à travers ce type d’événement, tirer sur la sonnette d’alarme. Message partagé par les différents partenaires et participants du concours qui ont hâte de voir poindre de manière récurrente de nouvelles éditions.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

dix-huit − neuf =