News & People

Peine de prison post-mortem pour le garde du corps d’Ebony Reigns

ebony garde du corps

ebony garde du corps

Le corps du militaire retrouvé aux côtés des dépouilles de la chanteuse Ghanéenne et de son amie, sera emprisonné.

Après avoir été jugé à titre posthume par la cour martiale de son pays, il a été décidé que Franck Atisu Vondee (-de son nom) est condamné pour “Acte de désertion”.
Outre l’emprisonnement du corps, les risques des autres peines encourues dans ces situations sont:
_ Enterrement comme un anonyme
_ Pas droit aux honneurs militaires (Nombreux coups de canon + le drapeau sur le cercueil)
_ Pas de pension versée à sa famille.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout

Nb : On explique un peu pour ceux qui n’ont pas compris.
Le militaire en question aurait demandé une permission maladie à sa hiérarchie, comme quoi il souffrait d’un palu. C’est aucours de cette permission qu’il a profité pour faire un peu le garde du corps sans doute pour se faire un peu d’argent. La hiérarchie a donc découvert que au lieu d’être à la maison pour repos comme il l’avait demandé, il était parmi les victimes de l’accident. Il a donc été jugé à titre posthume comme un déserteur. Son corps sera débarrassé de ses habits de militaire et le gardé par l’armée pendant la période d’emprisonnement. Pas donc droit au drapeau sur son cercueil.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

6 + 3 =

SNEDAI