A la uneNews & People

“On ne grimpe pas une montagne avec un bagage” : Ce que révèle cette citation d’Ariel Sheney

as2

as2

Le vendredi 21 Août dernier, Ariel Sheney a balancé une bombe atomique en chanson en crachant ses vérités à certains membres de la Yorogang respecté aujourd’hui par les fans d’Arafat et qui sont pour lui, des traîtres, des hypocrites.

L’artiste a attendu que passe une année de deuil pour vomir ce qu’il a encaissé relativement au décès de son ex mentor Dj Arafat. “J’espère que tu ne m’en voudras pas Vieux, parce qu’il est temps de vider la valise après un an car l’hypocrisie des miens m’a fendu le cœur 💔”, avait-il laissé en teaser sur les réseaux sociaux avant de publier sa “lettre”.

“On ne grimpe pas une montagne avec un bagage”

Ariel Sheney s’est déchargé un tant soit peu du fardeau qui pesait sur son épaule en restant silencieux tout ce temps. Avant de se projeter sur les challenges relatifs à sa carrière, il a jugé bon de dénoncer les abus de ceux qui profitent de la situation pour polir leur image sans être vrais. Il a nommément cité les managers Arnaud Jaguar et Youyou Toit Rouge. Il révèle ensuite que ce n’est qu’une infirme partie de ce qu’il a comme vérité à dire. Par ailleurs, le silence d’Ariel Sheney confortait certains observateurs et le public dans l’idée qu’il était le “méchant” de l’histoire. “Je préfère la méchanceté à l’hypocrisie”, chante-t-il dans son titre.

Ariel Sheney devait bien sa part de vérité aux fans de Dj Arafat, la Chine, et à ses fidèles supporters qu’il appelle Les Statois.

Lors de son intégration à Sony Music qui a démarré avec le tube “Amina”, Ariel Sheney s’est lancé pour défi de faire briller la Côte d’Ivoire à l’international en remportant des trophées. Il en a le plein potentiel, comme le clamait son mentor Arafat. En cette fin d’année, il est prévu qu’il sorte un album et des tournées aux 4 coins du monde… si la situation sanitaire le permet.

C’est donc un impératif pour le colonel Lôbôfouê Ariel Sheney de vider son sac (“bagage”) maintenant avant d’atteindre les sommets (“grimper une montagne”) dans l’industrie musicale.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

quatre × 2 =

SNEDAI