A la uneSociété

Nestlé lance ‘’Alliance for Youth” pour préparer les jeunes à la vie professionnelle

ALLIANCE POUR LES JEUNES

 

ALLIANCE POUR LES JEUNES

Et, c’est la Maison du Patronat d’Abidjan (Plateau) qui a abrité le 31 octobre dernier, le lancement de cette grande plateforme dédiée à l’employabilité des jeunes, avant que le cap soit mis sur l’Angola et l’Afrique du Sud.

Si cette Alliance qui milite pour une meilleure insertion des jeunes dans le tissu socio-économique du pays a pu connaître un franc succès, c’est grâce au soutien du gouvernement ivoirien, par l’entremise de l’Agence emploi Jeunes, de l’Organisation Internationale du Travail, de Bolloré, le groupe NSIA, Nielsen, Publicis et de Nestlé.

« (…) l’emploi des jeunes en Afrique subsaharienne est certes un immense défi, mais c’est aussi et surtout, une opportunité dans la mesure où l’Afrique subsaharienne au même titre que l’Asie du sud peut devenir pourvoyeuse de main-d’œuvre mondiale. Par conséquent, les jeunes en Afrique n’ont pas seulement besoin d’emplois : ils en créent aussi. C’est pourquoi, il est indispensable que toutes les structures en charge de l’emploi et les autres acteurs conjuguent leurs efforts pour accompagner les jeunes. Il s’agit bien d’un accompagnement et non d’une aide » a fait remarquer Remy Ejel, Chef de Marché Nestlé Afrique Centrale et de l’Ouest (CWAR), en présence de messieurs les Ministres de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes et du ministre chargé de l’enseignement Technique et de la formation Professionnelle.

Selon un communiqué produit par les organisateurs de ladite rencontre, « jamais le monde n’a compté autant de jeunes gens qu’aujourd’hui : les jeunes âgés de 15 à 24 ans représentent une personne sur six à l’échelle mondiale, et 20 % de cette population totale se trouvent en Afrique. Cette tendance démographique est également exacerbée par la présence de 71 millions de jeunes sans emploi à travers le monde, alors que plus de 500 millions d’autres sont sous-employés ou enlisés dans des situations d’emplois précaires ou instables. Le chômage a atteint environ 30 % parmi les jeunes d’Afrique subsaharienne en 2016. Sans action concertée, pratiquement 50 % des jeunes de la région seront sans emploi d’ici 2025, selon nos prévisions ».

Pour rappel, Nestlé a fondé l’Alliance for Youth il y a cinq ans, afin d‘aider à préparer les jeunes à entrer dans la vie professionnelle. En 2017, l’initiative a été lancée au Chili, en Colombie, au Mexique et au Pérou, puis, en Argentine, en passant par le Brésil, le Paraguay, avant d’être expérimentée en Uruguay un an plus tard. Récemment, elle a été aussi lancée lors du Forum économique mondial de Davos 2019, avec la collaboration de vingt autres organisations internationales.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

trois − deux =