Molare

Décidément, la plupart des artistes ivoiriens ont décidé d’ouvrir leur espace. Le Solférino, tel est le nom que le Molare a donné à son temple qu’il a ouvert du côté de Treichville. Le boucantier entend faire de cet espace le carrefour inconditionnel des férus de la nuit.

Partager