A la uneDans le MagNews & People

LIFE 170 / Sabine Dié, sa passion pour l’entrepreneuriat et l’immobilier, elle l’a dans le sang !

Sabine Dié2

Sabine Dié2

Le 170e numéro de Life Magazine est à présent disponible en kiosques et dans tous les points de vente habituels. Retrouvez en couverture de ce numéro la chef d’entreprise Sabine Dié, qui se veut pour mission “Un Ivoirien, Un Toit”.

La big boss de DKS Immobilier nous a accordé un entretien exclusif au cours duquel nous avons abordé divers sujets dont sa passion pour l’entrepreneuriat et l’immobilier. Une histoire de sang et d’héritage !

“Je suis descendante d’une famille nantie dont les trois grand-mères étaient les femmes les plus riches d’Abengourou”

Dans quelle atmosphère familiale avez- vous grandi ?

J’ai grandi ici avec un père commandant de gendarmerie et d’une mère secrétaire. Ce qui est intéressant dans mon parcours, c’est que je suis la petite-fille de Banga Kanga, la première femme entrepreneuse de Côte d’Ivoire. Elle fut lauréate de la femme entrepreneuse d’Abengourou. Je suis descendante d’une famille nantie dont les trois grand-mères étaient les femmes les plus riches d’Abengourou. Rien d’étonnant si aujourd’hui, j’entreprends comme mes devancières. A côté de cela, cette passion de l’immobilier me vient de mon père, car toute petite, je jouais déjà sur les chantiers de ce dernier.

Femme d’affaire, directrice générale de DKS Immobilier…Comment vous vient l’idée de bâtir cette entreprise ?

Humblement, je pense que j’étais prédestinée à ce métier. Lorsque j’ai commencé l’entrepreneuriat, mes trois grand-mères étaient déjà convaincues que j’allais y arriver.

Retrouvez l’entretien et d’autres sujets hyper intéressants sur Sabine Dié dans le Life 170 disponible en kiosques.

COUV•••170 SABINE DIÉ

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

7 − 6 =

SNEDAI