A la uneDans le MagNews & People

LIFE 169 | INTERVIEW : Franck Arthur Gbalou, promoteur du spectacle 40 ans de Luckson Padaud

Gbalou

Gbalou

Le 169e numéro Life Magazine est disponible en kiosques et dans tous les points de vente habituels. Retrouvez dans ce numéro avec en couverture Tata Sidibé, l’interview avec le promoteur culturel Franck Arthur Gbalou.

Jeune entrepreneur culturel, Franck Arthur Gbalou est un vrai touche-à-tout qui aura ce privilège d’organiser la célébration des festivités afférentes aux 40 ans de de carrière de Luckson Padaud.

« La célébration des 40 ans de Luckson Padaud en 3 dimensions sera une belle réussite »

Je suis Franck Arthur Gbalou, responsable de Minerv Africa, une structure qui évolue dans l’événementiel. Et, nous allons faire notre baptême de feu avec l’organisation du concert en hommage aux 40 ans de carrière de l’artiste Luckson Padaud, sur l’Esplanade du Palais de la Culture d’Abidjan le 3 septembre prochain. Minerv Africa est une agence de communication intégrée, nous faisons tout ce qui est création graphique, web, événementiel etc.

Pourquoi Luckson Padaud ?

« L’artiste m’avait déjà donné l’exclusivité de l’organisation de ses 35 ans de carrière sans vraiment rien me demander en contrepartie. Cela m’a été concédé dans la dynamique de l’organisation de mes soirées dénommées ‘’O’ Bété’’ à Cocody. L’on n’a pas pu honorer ce rendez-vous pour diverses raisons de calendrier, puis avec l’avènement de la pandémie de la Covid19. Aujourd’hui, nous allons mettre les bouchées doubles pour la réussite de ce concert intergénérationnel ».

Articulation de la célébration…

« Le concert du 3 septembre en lui-même représente une articulation de la célébration des 40 ans de l’artiste. Nous allons organiser une sorte de symposium sur la carrière de l’artiste en prélude au spectacle. Les aspects tradi-moderne de la musique de Luckson Padaud seront décortiqués. Mieux, nous allons pouvoir mettre au grand jour la dimension sociologique de ce grand homme qui est aujourd’hui considéré comme un ambassadeur du vivre ensemble par l’OIF (Organisation international de la francophonie). La dimension économique et marketing de l’artiste ne sera pas occultée. Car, il arbore fièrement le pagne africain, alors pourquoi ne pas en faire un élément marketing ? Ces rencontres se feront bien évidemment avec des éminences grises comme : Alain Tailly, où encore docteur Blé qui est le doyen de la faculté de Communication à l’université F.H.B de Cocody par exemple. Nous allons aussi avoir recours au parrain des frères Sehia, qui est un cadre des Impôts qui connaît la vie de l’artiste de bout en bout. Le 27 août, un concert VIP à guichet fermé sera organisé à la Salle des fêtes de l’Hôtel Ivoire en format dîner, pour ces personnes-là, qui aiment l’artiste, mais qui, pour des raisons diverses ne peuvent aller au Palais de la Culture. »

Par Didier Koré, in Life 169

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

2 × 1 =

SNEDAI