A la uneDans le MagEvenementsNews & People

LIFE 168 | Yannick Rossi et Christian Salé : Les hommes à l’initiative d’Éléphant Zouglou d’Or

Yannick Rossi Christian Salé

Yannick Rossi Christian Salé

Yannick Rossi et Christian Salé plus connu sous le nom de Kiki Prestige sont les hommes à l’initiative de la cérémonie de récompenses Éléphant Zouglou d’Or qui connaîtra sa deuxième édition cette année.

Leurs motivations, le bilan qu’ils font et les innovations pour cette année 2022, ils en parlent dans cet entretien qu’ils ont bien voulu nous accorder pour le life Magazine N°168.

YANNICK ROSSI & CHRISTIAN SALÉ

Commissaire général et adjoint de la 2e édition d’Éléphant Zouglou d’Or

 

 

Comment naît ce concept d’Eléphant zouglou d’or ?

L’Eléphant qui symbolise l’emblème de la Côte d’Ivoire associé au Zouglou qui est notre identité culturelle musicale, que nous ajoutons à cette pierre précieuse-là qui est de l’or justifie notre concept Eléphant Zouglou d’or. C’est cette logique-là qui nous a inspirés à mettre sur pied ce concept dans le seul et unique but de valoriser ce rythme et le faire connaître au-delà de nos frontières. Avec beaucoup de recul, le zouglou qui était à la base un rythme de revendication au sein des campus a produit, aujourd’hui, de nombreux cadres dans ce pays. Plusieurs d’entre eux sont des commissaires, des directeurs d’entreprise… Cela, pour dire qu’au-delà du zouglou, il y a de l’or.

Comment ces acteurs du zouglou dont vous célébrez le mérite ont-ils appréhendé votre démarche ?

Tout projet n’acquiert pas forcément l’adhésion de tous ! Maintenant, seules notre volonté et notre abnégation sur ce projet nous donneront raison sur ceux qui n’adoptent pas le projet. Au-delà de cette cérémonie de récompenses, nous voulons mener les faiseurs de zouglou à épouser la nouvelle donne qui est le digital. Le Rap Ivoire et même le Coupé-décalé appréhendent mieux les Tic que les zougloumen. Je crois que peu à peu, les uns et les autres comprendront le sens de notre engagement dans la sensibilisation des acteurs du zouglou à épouser les Tic.

Sous quel sceau placez-vous cette édition ?

Le gros souci du zouglou est la non-capacité à s’ouvrir au plan international ! La seule référence que nous avons au plan international est Magic System. Pour ce faire, nous aurons des thématiques qui seront développées grâce à l’appui de certaines structures européennes que nous allons contacter. On aura pour thème : « Le zouglou face à l’international ». Nous allons établir le diagnostic de la non-percée de ce rythme au plan international. Voilà autant de problématiques que nous allons développer. Nous ambitionnons d’inviter cette année, certains festivaliers à participer à cet événement.

Combien de catégories sont récompensées cette année ?

Nous aurons 20 catégories à récompenser. Toutes les catégories sont importantes les unes que les autres. Mais, la cerise sur le gâteau est bien évidemment l’Eléphant d’or.

Comment prendre part à cette compétition ?

Nous travaillons en étroite collaboration avec un collège de journalistes affiliés à l’union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI). Ils auront pour mission de nous sortir les meilleurs artistes zouglou du moment. Par la suite, l’artiste recevra un courrier de notre part, lui indiquant qu’il est apte à participer à la cérémonie.

 

RDV ce 7 samedi 7 Mai à l’Heden Golf Hotel. Entrée sur carton d’invitation.

Infoline : 0709241470 / 0707801238 | www.elephantzougloudor.com

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

4 × 1 =

SNEDAI