A la uneDans le MagNews & People

Life 163 / Arthur Gué Cissé : “Tout débute au Lycée de Man pendant qu’on jouait au football…”

Arthur Gué Cissé

Arthur Gué Cissé

Le 163e numéro de Life Magazine est à présent disponible en kiosques et dans tous les points de vente. Retrouvez en couverture de ce numéro l’ambassadeur Orange Côte d’Ivoire Arthur Gué Cissé !

Le champion en sprint demi-finaliste aux JO de Tokyo sur 100m nous a accordé un entretien exclusif pour le Top Life dans lequel nous avons abordé plusieurs sujets. Celui qui aurait pu embrasser une carrière de footballeur nous révèle comment il est arrivé à l’athlétisme.

DE MAN À TOKYO…

Comment est née cette passion pour le sprint ?

Tout débute au Lycée de Man pendant qu’on jouait au football. L’un de mes professeurs m’a approché pour m’informer de ce qu’il y aura une compétition qui sera organisée par la Fédération Ivoirienne d’Athlétisme. Et il m’a demandé si j’étais intéressé, vu que j’avais de bonnes aptitudes physiques. Je me lance ! Je remporte alors le championnat. Dans la ville de Man, je suis le meilleur. Puis, il y avait une grande compétition à Yamoussoukro, organisée par Murielle Ahouré pour détecter les jeunes talents. Je participe et je gagne la finale régionale et je suis retenu parmi les meilleurs qui ont intégré l’année suivante, un centre créé par Murielle Ahouré.

Deux ans après, j’obtiens une bourse pour aller à Dakar au Sénégal. Et c’est de là que tout est parti ! Je rencontre mon coach du nom d’Antoine Koffi qui est aussi celui de Marie Josée Ta Lou. On va dire que c’est de là que ma carrière débute.

Vous auriez pu être un bon footballeur…

(Rires). Vous savez, le football est devenu un busines aujourd’hui. À l’époque c’était un peu dur, je devais aller passer un test au Qatar où on me demandait 5 millions de FCFA. Je me suis vite ravisé parce que mes parents ne pouvaient pas avoir cette somme-là. Même si c’était le rêve de tout bon gamin d’être footballeur, je me suis lancé en athlétisme. Et puis voilà. L’homme propose, Dieu dispose. Dieu merci, je fais partie des meilleurs athlètes du monde.

Retrouvez l’entretien et d’autres sujets hyper intéressants sur Arthur Gué Cissé dans le Life 163 disponible en kiosques.

COUV_LIFE_163

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

dix − 8 =

SNEDAI