Dans le MagNews & People

[LIFE 149] Ndeye: “Les créateurs africains ont de l’or entre les mains”

ndeye (Copier)

 ndeye (Copier)

NDEYE

Top model, ex égérie de Yves St Laurent

“LES CRÉATEURS AFRICAINS ONT DE L’OR ENTRE LES MAINS”

Mère de famille et fiancée au milliardaire Bernard Nicod, le roi de l’immobilier en suisse, l’ancienne égérie de Yves St Laurent, Ndeye, en visite à Abidjan, ambitionne créer un pont entre les mannequins, les créateurs du continent et ceux des autres pays. Aujourd’hui, c’est une femme passionnée d’art et de mode qui nous reçoit dans l’intimité de sa chambre d’hôtel.

Qu’est-ce qui vous emmène à Abidjan ?

La Côte d’Ivoire est un pays extraordinaire, il y a beaucoup de créateurs et de talents. J’adore tout ce qui se fait ici. Je suis d’origine sénégalaise. J’ai vu les créations d’Aristide à Lausanne en Suisse, j’ai craqué. Cela m’a donné envie de venir découvrir davantage ce qui se fait ici, en Côte d’Ivoire.

Quel est votre actualité ? Vous vous êtes reconvertie ?

J’ai arrêté le mannequinat car j’ai eu des enfants. Il fallait que je leur accorde plus de temps. Actuellement, ils ont grandi, alors je pense à une reconversion. Ça ne sera sûrement pas dans la comptabilité mais plutôt dans la mode. (Rire) Il y a plein de bonnes choses à faire dans la mode.

Qu’est-ce qui vous inspire dans la mode et les créations africaines ?

Tout m’inspire parce que l’Afrique est un continent extraordinaire. Les artisans, les créateurs ont de l’or dans les mains. J’ai la chair de poule quand j’en parle. Il y a une culture artistique qui mérite d’être valorisée. Malheureusement, ce n’est pas le cas.

Quels sont les projets que vous prévoyez mettre en place pour valoriser les créations africaines ?

J’ai de nombreux projets et je compte les mettre en place dès l’année prochaine.

Peut-être créer une agence de mannequin qui va travailler avec les professionnels de la mode d’ici et d’ailleurs ?

Oui, j’y pense. Aussi créer un pont entre les mannequins d’ici et des autres pays. Dans notre contexte, une personne ne peut rien faire, il faut se faire accompagner d’une équipe de bonne moralité. Car on peut réaliser de
grandes choses avec une équipe dynamique.

Quels sont les autres pays d’Afrique que vous connaissez ? C’est votre première fois vous arrivez à Abidjan ?

C’est la deuxième fois. La première fois j’étais toute petite. J’étais en compagnie de mon père. Je voyage énormément dans certains pays. Il y a des pays où tout le monde vous regarde. Il y a d’autres pays où dès que vous foulez le sol, vous avez 1000 bonnes idées qui vous passent par la tête. C’est le cas de la Côte d’Ivoire. J’ai ressenti le même sentiment que j’avais lorsque je venais pour la première fois, à 12 ans.

Par Charlène Danon, Extrait du Life 149

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

quinze − sept =