News & People

Le concours Miss interdit en Guinée

miss-asmaou
Le concours Miss vient d’être interdit jusqu’à nouvel ordre en Guinée.

Le ministre de la Culture, des Sports et du patrimoine historique de la Guinée vient de confirmer cette information aux médias guinéens. «Cette élection miss n’est pas que suspendue. Elle est interdite jusqu’à l’élaboration d’un code d’éthique et de déontologie en vue de régir le fonctionnement des associations et concours de beauté en République de Guinée», a dit le ministre qui a assuré que son département en fera une priorité avant de rajouter que c’est dans le cadre de «la promotion de l’image la plus positive de nos valeurs culturelles traditionnelles et authentiques».

On rappelle que c’est samedi dernier que s’est tenu le concours Miss Guinée à Conakry. Ce défilé a eu lieu en présence pourtant du Premier ministre, Mamady Youla, qui a d’ailleurs offert 20 millions de francs guinéens (environ 1.310.000 FCFA)  à Asmaou Diallo, Miss Guinée 2017, Fatoumata Diariou Bah et Marie Angèle Camara, respectivement première et deuxième dauphine.

Ce sont les réactions virulentes des internautes sur les réseaux sociaux qui ont attiré l’attention du gouvernement sur ce concours qui se tient pourtant depuis bien longtemps dans les mêmes conditions (nous sommes à la 9e édition cette année). Certains jugent les filles trop dénudées pour un pays majoritairement musulman. C’est le passage en maillot de bain, “tenue de vérité”, qui a suscité autant de vacarme.

Comme l’a souligné le ministre, on espère qu’ils trouveront un moyen, une méthode adapté pour continuer les concours de beauté dans ce pays réputé pour avoir de très belles femmes.

ROLYVAN

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

5 × deux =

SNEDAI