A la uneEvenements

Le chantre Hamos Ki-Say en concert live au Palais de la Culture le 17 juillet prochain

HK7

HK7

C’est enfin officiel ! Le chantre Hamos Ki-Say sera en concert à la mythique salle Anoumabo du Palais de la Culture de Treichville le 17 Juillet prochain.

L’information a été rendue publique ce mercredi 18 Mai lors d’une conférence de presse animée par le chantre Hamos Ki-Say, son staff et la structure promotrice du concert Eagle Konnect.

D’origine ivoiro-centrafricaine, Hamos Ki-Say s’est fait connaître dans le milieu de la musique chrétienne en Côte d’Ivoire en 2015. Sa renommée a très vite dépassé les frontières de la Côte d’Ivoire. Le cas palpable avec son titre “Yahwe” repris et interprété à l’internationale dans la sphère chrétienne. Yvan Castanou en France, Dena Mwana de la RDC, Gwen Dressaire au Canada. Ce titre a voyagé et fait voyager le nom et les compositions de Hamos Ki-Say.

Après les différents concerts et spectacles qu’il a effectué auparavant, l’heure est venue de se produire dans un espace à la dimension de son talent et du message à véhiculer. Hamos Ki-Say rappelle qu’il ne le fait pas pour lui, pour son nom, mais plutôt pour ce lui qui siège là-haut, le Très Haut. « C’est un challenge, mais ce n’est rien devant la grandeur de notre Dieu », précise le PCO et manager de l’artiste.

Le concert est placé sous le thème : “Prosternés”. « Dieu se révèle à nous lorsque nous sommes prosternés avec un coeur rempli d’humilité. » indique Hamos Ki-Say. Se prosterner est un signe d’adoration, c’est reconnaître à quel point l’on est infime, faible, devant l’autorité divine, poursuit-il dans ses explications. « Il y a quelqu’un ce jour qui doit doit recevoir une parole, il y a quelqu’un ce jour qui doit faire la paix avec Dieu ».

Hamos Ki-Say sera accompagné sur scène par un invité de marque, chantre Lord Lombo ainsi que plusieurs chantres locaux tels que Cynthia Zely ou encore les artistes chrétiens issus de “l’écurie” Vases d’Honneur de Pasteur Mohammed Sanogo comme Morijah ou KS Bloom entre autres.

Les tickets seront bientôt disponibles aux prix de 5.000, 10.000 et 20.000 FCFA.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

12 − onze =

SNEDAI