A la uneNews & People

La Côte d’Ivoire trois fois représentée dans “Black Is King” de Beyonce

Capture Beyonce

 

Capture Beyonce

Le film Black is King de Beyonce est disponible depuis ce vendredi 31 juillet sur la plateforme Disney+. Dans cette production, où la chanteuse afro-américaine célèbre la culture noire, on retrouve trois clins d’œil à la Côte d’Ivoire dans sa vidéo avec Shatta Wale et Major Lazer.

En premier, on aperçoit dès le début ses danseurs porter une coiffe faite de cauris de la créatrice de Lafalaise Dion, le “Lagbadja”. Ce n’est pas la première fois qu’on aperçoit Beyonce avec cette création. Elle l’avait déjà arborée dans son clip “Spirit”.

Seconde invocation de la Côte d’Ivoire, Loza Maléombho, à partir de 2 minutes 00. Ce n’est un secret pour personne, Beyonce adore la styliste ivoirienne Loza. Depuis 2016, Queen B met en avant les créations de Loza. Le premier boom, c’était avec la collection Zaouli de Loza dans le clip “Formation”. Loza incarne dans ses créations l’image de la royauté africaine à l’essence pure. Quoi de plus idéale pour une Queen B fière de ses racines africaines !

Le troisième clin d’oeil fait référence à une danse concept du légendaire artiste ivoirien Dj Arafat. Beyonce, férue de danses et de chorégraphie endiablées, a répété à merveille des pas de “C’est moi” de Dj Arafat dans sa vidéo à partir de 2 minutes 38 et 2 minutes 57.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

8 + cinq =

SNEDAI