A la uneNews & People

Gohi Bi Cyriac à propos du championnat ivoirien : « Les autres progressent pendant qu’on régresse »

Gohi Bi

Gohi Bi

L’ex international ivoirien Gohi Bi Cyriac touche du doigt le plus gros challenge du futur Président de la FIF, challenge qui doit être le chaînon des programmes de tous les candidats.

« Le championnat ivoirien de football n’est pas à l’image de la Côte d’Ivoire. Les autres progressent, nous on régresse », a-t-il partagé ce jour via sa story Instagram.

Un message qui interpelle à l’heure où les soupirants à la Présidence de la FIF s’activent pour l’assemblée générale élective du 23 Avril.

La Côte d’Ivoire n’a aucun représentant en Champion’s League CAF. L’Asec est le seul représentant de la Côte d’Ivoire sur l’échiquier africain, en Coupe de la Confédération, une compétition moins attrayante par rapport à la Champion’s League CAF. L’éternel rival de l’Asec, autre club mythique, l’Africa Sport, végétant dans les méandres de la D1 l’an passé se retrouve en D2, se sabordant avec un club à deux têtes.

Au plan local, le manque criard d’infrastructures et de moyens contraint les clubs et la fédération à se concentrer sur Abidjan. Le spectacle a baissé en intensité, le public se fait désirer dans les gradins vides, les meilleurs joueurs des clubs pas encore à maturité courent au premier appel des clubs européens de seconde zone ou même dans d’autres championnats africains comme le Maghreb ou le Congo. Les salaires des joueurs ici, même un numéro Life complet ne suffira pas pour en parler…

On attend de voir ce qui adviendra des élections prochaines tout en espérant un président visionnaire et responsable en actes comme en paroles pour un championnat de foot local qui pourra déchaîner des foules, créer de l’émulation, produire des talents, attirer des annonceurs d’ici et d’ailleurs.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

un + 12 =

SNEDAI