Evenements

Évêque Olivier Naï à propos du pasteur Akmel Christian : “Son décès m’a énormément affecté”

NAY_9724 (Copier)

NAY_9727 (Copier)

Le jeudi 15 Avril dernier s’est tenue la veillée religieuse en hommage au Pasteur Akmel Lasme Christian, décédé le 30 Mars 2021 au Gabon.

Nombreux étaient les Hommes de Dieu présents à cette cérémonie pour rendre hommage à l’homme et au Serviteur qu’a été Akmel Lasme Christian. L’Évêque Olivier Naï, fondateur de l’École Pastorale Sephora, Pasteur Principal de l’Église La Maison de la Grâce, Coordonnateur Général de l’ONG Amour du Christ et par ailleurs Ambassadeur Libre Ensemble de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) faisait partie des éminences présentes à cette veillée.

“Son décès m’a énormément affecté”

Invité à partager un témoignage au sujet du Pasteur Akmel Lasme Christian, l’Évêque Olivier Naï a retracé son parcours. En plus de partager la même mission de servir Dieu, Olivier Naï et Akmel Christian sont issus du même quartier.

“Je suis surtout là en tant que son ami. Nous sommes tous deux des enfants de Koumassi. Nous nous sommes connus en 1996. (…) Son décès m’a énormément affecté. Chaque fois que j’ai un événement dans ma vie, il a toujours intervenu”.

Olivier Naï rapporte que 4 jours avant le décès d’Akmel Christian, il a perdu sn beau-père. Lorsqu’il l’a annoncé sur les réseaux sociaux à sa communauté, Akmel Christian a été l’une des toutes premières personnes à réagir, à le réconforter, à lui prouver sa compassion, à lui remonter le moral. “Quelqu’un qui m’a dit yako le vendredi, le mardi on m’appelle pour m’informer de son décès”, énonce-t-il, tout attristé.

“Il a servi le Seigneur jusqu’au bout !”

“Il a eu un zèle immense pour le Seigneur. Il se démarquait par son amour pour la délivrance, il se donnait à fond pour que les âmes soient délivrées de l’emprise des démons. (…) C’est quelqu’un qui aimait son prochain. C’est quelqu’un qui a servi le Seigneur jusqu’au bout. On lui a fait plusieurs fois des propositions mais il a refusé, il a décidé de s’investir dans l’œuvre de Dieu, dans le ministère jusqu’au bout.”

Le samedi 17 Avril a eu lieu la levée de corps à IVOSEP Treichville suivie du transfert de la dépouille à Lopou (Dabou) puis l’inhumation au cimetière dudit village.

Akmel Lasme Christian était marié et père d’un enfant. Il est le fondateur du Ministère El Shaddai à Libreville au Gabon.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

3 × un =

SNEDAI