Life style

Être femme Bodybuildeuse, sexy ou pas ?

mm

mm

Certaines femmes sont véritablement attirées par cet engouement corporel qu’est le Bodybuilding. Elles sont nombreuses à le pratiquer. Leur préoccupation n’est pas de se faire une place dans ce sport, au départ réservé aux hommes, mais plutôt parfaire leur plastique de sorte à être encore plus sexy.

Elles sont belles, charmantes et élégantes. Mère au foyer pour certaines, célibataires pour d’autres. Leur but en pratiquant le bodybuilding est de repousser les limites de leur corps afin d’être plus belles.

Le culturisme aussi appelé bodybuilding est une discipline et un art qui consiste principalement à développer sa masse musculaire dans un but esthétique.Il est apparu en tant que tel à la fin du XIXè siècle en Europe. Un de ses principaux pionniers fut l’athlète d’origine allemande Eugène Sandow, né en 1867. Il se rendit célèbre par des démonstrations dans de nombreuses expositions ou des spectacles où il se produisit en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Il fut l’un des premiers à rechercher une esthétique musculaire plutôt qu’une démonstration de force brute. On le voit comme le père du bodybuilding.

Au départ, ce sport était seulement réservé à la gente masculine. Mais au fil des années, les femmes ont su intégrer cette sphère.  A la fin des années 70, on voit naitre le bodybuilding féminin et la première compétition officielle a lieu en novembre 1977, remportée par Gina LaSpina. Petit à petit, ce sport fini par toucher toutes les femmes des cinq continents. Des concours nationaux et internationaux voient le jour dans chaque pays. L’un de ces célèbres concours de bodybuilding féminin est «Miss South Africa Extreme», en Afrique du Sud.

Les femmes sont très particulières avec leur corps. Avoir des biceps en trop n’est que du plaisir pour elles. Celles qui pratiquent ce sport sont souvent taxées d’être des « hommes », d’autant plus que la prise de certaines hormones favorise la croissance musculaire; elles se masculinisent biologiquement (poils, perte des glandes mammaires…). Toutefois, ces femmes crient haut et fort avoir un corps séduisant qui plait énormément.

Fabrice N’dé

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

6 + dix =