Bien-êtreLife style

Dorah l’héroïne : Pour Octobre rose, elle ose la pose !

dorah

dorah

Dorah l’héroïne : Pour Octobre rose, elle ose la pose !

Le cancer du sein s’en prend même aux plus jeunes comme Dorah, jeune gabonaise âgée seulement de 20 ans. Faites-vous dépister pour une prise en charge rapide chères mères, sœurs et amies. Découverts tôt, 9 cas de cancer de sein sur 10 guérissent.

Plus une tumeur est détectée tôt, plus les chances de guérison d’un cancer du sein sont élevées. En plus de l’examen annuel (recommandé chez votre médecin ou votre gynécologue) et de la mammographie, l’autopalpation des seins peut aider à un dépistage précoce.

Il est recommandé de faire cet auto-examen régulièrement, à partir de 20 ans, quelques jours après les règles (les tissus sont alors plus souples).

ETAPE 1 : INSPECTER SES SEINS VISUELLEMENT
Face à un miroir, examinez soigneusement l’aspect de vos seins dans chacune des positions suivantes :

1.Bras le long du corps ;
2.Mains sur les hanches ;
3.Bras levés ;
4.Penchée en avant ;
5.Allongée sur le côté.

Essayez de noter :
-Tout changement de taille, de forme ;
-Les rougeurs ;
-Les altérations du mamelon ou de la peau ;
-Les renflements ;
-Les écoulements du mamelon, avec ou sans pincement.

ETAPE 2 : LA PALPATION PROPREMENT DITE
Vous devez être sûre d’examiner la totalité des deux seins, ainsi que le creux de l’aisselle, de chaque côté. Utilisez la pulpe de vos trois doigts du milieu de la main gauche pour le sein droit et vice versa. Pour chaque mouvement, utilisez trois niveaux de pression : superficielle, moyenne, forte. Trois méthodes peuvent être utilisées : la méthode radiale, la méthode circulaire, la méthode verticale.

QUE FAUT-IL CHERCHER ?
Voici les anomalies qui doivent attirer votre attention :

1.Une variation de la taille et de la forme de l’un de vos seins ;
2.Une boule palpable ;
3.Une rétractation de la peau (du sein ou du mamelon) ;
4.Un épaississement de la peau ;
5.Une rougeur ou des veines apparentes ;
6.Un écoulement au niveau d’une mamelon ;
7.Toute anomalie d’apparition récente.

QUE FAIRE SI VOUS DÉTECTEZ QUELQUE CHOSE ?
Si vous avez détecté quelque chose, pas de panique, la plupart des grosseurs sont bénignes. Néanmoins, parlez-en sans attendre à votre médecin qui pourra vous prescrire des examens complémentaires en cas de doute.

Attention, l’autopalpation ne peut pas remplacer des mesures de dépistage indispensables comme la palpation par un professionnel de santé (médecin traitant ou gynécologue), tous les ans dès 25 ans et la mammographie, recommandée tous les 2 ans aux femmes entre 50 et 74 ans (ne présentant pas de facteurs de risques particuliers de développer un cancer du sein).

Par Violaine Badie

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

huit − 8 =