News & People

Déçu du visage actuel du showbiz ivoirien, Taliban Gratté met en garde !

taliban

taliban

Taliban Gratté n’est pas du tout content de certains agissements dans l’univers du showbiz ivoirien. L’artiste signé Code Barré Production l’a fait savoir sur les réseaux sociaux.

Originaire de la Bretagne en France, Taliban a vécu pendant très longtemps ici en Côte d’Ivoire. Passionné depuis le bas âge (son grand-père est musicien), l’artiste s’est lancé à fond dans ce qu’il sait faire le mieux, la musique. Son accent ivoirien, mieux, ses attitudes d’enfant de Babi lui ont permis de facilement s’intégrer dans l’univers musical ivoirien. Le voir chanter, en zouglou, en rap ou dans un autre registre (il est polyvalent) est un pur délice. Ses deux derniers single “Mon histoire” et “Gaoua” ont fait tâche d’huile.

L’artiste parti passer un séjour de quelques mois en France est de retour, avec la même rage et encore plus d’inspiration. Mais il se trouve confronté à un nouveau visage du showbiz ivoirien dominé par les clashs entre les artistes et les abus de pouvoirs de certains gourous du milieu.

“Avant d’être un artiste, je suis un petit nouchi. Celui qui va se mettre sur mon chemin aura affaire à moi. (…) Dans cette histoire de coupé-décalé, il y a beaucoup de poney, mais tellement on leur donne de l’importance, ils veulent galoper comme des chevaux.”

L’artiste est revenu s’imposer et il n’a pas froid aux yeux vis-à-vis de ceux qui torpillent les carrières des autres. Il est actuellement dans le bois sacré et s’apprête à balancer un nouveau tube qui va “mettre tout le monde musical ivoirien au respect”, nous confie-t-il.

Rolyvan 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

sept + 11 =