News & People

[CINEMA] De bonnes nouvelles pour Guy Kalou

GUY 1

GUY 1

L’année 2019 commence bien pour Guy Kalou. L’acteur-producteur  va redémarrer les projections de son film ‘’ Kamissa’’ dans les salles de cinéma du pays mais également dans les écoles. La bonne nouvelle, c’est que le jeune réalisateur et Jardin d’Afrique Groupe, sa maison de production, pourront bénéficier du soutien d’une main généreuse qui compte les accompagner dans la réalisation de leurs différentes activités.

Depuis le 30 janvier dernier à l’hôtel Azalaï, Guy Kalou a signé un accord de partenariat avec la Nouvelle Brasserie de Côte d’Ivoire (Nbci). Pendant 12 mois, la société de limonaderie utilisera l’image du patron de Jardin d’Afrique Groupe pour vanter les mérites de son eau minérale baptisée Assinie. En retour, elle accompagnera Guy Kalou sur ses projets artistiques durant la durée du contrat. « Nous avons décidé d’associer notre image à une égérie locale. Acteur emblématique, Guy Kalou incarne parfaitement le nouveau cinéma ivoirien. L’aventure avec Kalou a commencé pendant le tournage de son film ‘’Kamissa’’ qui a duré 6 mois. C’est un projet qui cadre bien avec la vision de notre société puisqu’il est socio-éducatif. Dans le but de soutenir l’excellence et les jeunes compétences locales, nous avons approché et sollicité Guy Kalou pour qu’il soit notre égérie. Offre qu’il a acceptée. Cela augure certainement des lendemains meilleurs pour notre marque », souhaite M. Yacouba Diabaté, directeur commercial et marketing de cette brasserie.

Au cours l’officialisation de ce mariage gagnant-gagnant pour les deux parties, chacune s’est montrée disposée à œuvrer pour bien remplir son cahier de charges. « Ce jour est spécial pour ma modeste personne et aussi pour la famille cinématographique ivoirienne.  Qu’une entreprise locale opte son choix sur un acteur local pour promouvoir une de ses marques n’est pas courant sous nos tropiques. Ces genres de partenariats sont souvent orientés vers les stars internationales ou les stars de la musique. Le cinéma est souvent le secteur orphelin de ses choix. Par votre acte, vous démontrez qu’on peut nous faire confiance. En plus de nous choisir comme votre égérie, vous participez par la même occasion au développement du cinéma ivoirien. Dans votre programme d’activités, nous nous battrons pour être avec vous. Etre ambassadeur de votre marque est peut-être un signe d’aboutissement. Notre engagement sera plus que total. Nous irons au-delà du simple contrat écrit. Nous irons beaucoup plus humainement dans toute notre démarche. Nous allons tout faire pour que la nbci ait raison d’avoir fait confiance à un acteur local », a déclaré Guy Kalou qui avait à ses côtés ses collègues du 7è art comme Franck Vléi, Hicham Merouet, Landry Niamba et Kady…

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

sept − 4 =

SNEDAI