A la uneNews & People

Daysie à propos d’Yvidero : “Ça aurait été une autre personne j’aurais laissé, mais sur elle, jamais !”

daysie

daysie

Daysie Frangine est en froid depuis quelques jours avec l’humoriste Yvidero. Elle lui reproche de vouloir s’approprier son concept de vidéo #yedisoh.

L’artiste pluridimensionnelle (chanteuse, actrice, productrice et aussi influenceuse web) est passée sur le plateau de l’émission Peopl’Emik de La 3 ce jeudi 21 Mai. Outre sa carrière, elle a comme il fallait s’y attendre évoqué son litige avec Yvidero.

“Ça aurait été beaucoup d’autres personnes, j’aurais laissé passer mais sur elle jamais ne laisserai passer.”

“Ça aurait été beaucoup d’autres personnes, j’aurais laissé passer mais sur elle jamais ne laisserai passer”, lance-t-elle. Pourquoi pas avec Yvidero ? “Dès le moment où tu dis qu’on me copie, je ne veux pas qu’on me triche, tout le monde est jaloux de moi, tu t’assures à ne jamais t’inspirer chez quelqu’un surtout pas chez Daysie”, répond-t-elle à Yves Aymard et sa team.

yvidero 1 (Copier)

“Je n’ai pas de problèmes avec les ivoiriens qui l’utilisent, j’ai des problèmes avec cette dame en particulier. Le truc c’est qu’elle a repris carrément le concept de mes vidéos avec le hashtag #yedisoh. C’est une citation de vidéo, j’en ai au moins 180”, poursuit Daysie qui affirme avoir fait protéger ce concept en droits d’auteur.

Le problème entre les deux serait plus profond qu’elle nous le fait croire en plateau. Daysie a elle-même révélé qu’à l’époque où elle bossait chez General Kolber, elle a refusé de bosser avec Yvidero sur une vidéo, simplement parce qu’elle ne sentait pas le projet.

“Ça t’a piqué qu’une fille qui vient de commencer dans le showbiz refuse de faire une vidéo avec toi. Mais sais-tu pourquoi je n’ai fait cette vidéo ? Parce que ton hypocrisie puait à distance. C’est vous qui avez voulu créer un conflit entre Rocky Gold et moi. tu es une hypocrite de grand chemin”.

Voici ce qu’elle nous révèle dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

“Le concept n’appartient pas à celui qui le met en valeur. Le concept appartient au concepteur”, lâche Daysie. “Je n’ai jamais dit que c’est moi qui ai créé l’expression, mais j’ai créé le hashtag #yedisoh, c’est moi qui l’ai généré”.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

cinq × un =