A la uneNews & People

Cocody : Le Maire Jean-Marc Yacé met en garde ses administrés !

jean marc yacé

jean marc yacé

Avec la crise sanitaire qui touche le monde entier, les autorités ivoiriennes ont dû prendre des mesures drastiques pour contrer la propagation du Coronavirus. Les mairies suivent aussi le mouvement à travers des actions plus poussées sur le terrain.

C’est le cas de la commune de Cocody du maire Jean-Marc Yacé. Chaque commune d’Abidjan est mise à rude contribution pour faire adopter et respecter les mesures prises, comme le couvre-feu, la régulation des transports en commun, la fermeture des écoles, bars et restaurants,… Récemment, la commune de Yopougon s’est illustrée à travers la révolte des populations relativement à l’instauration d’un centre de dépistage au quartier Toits Rouges. Elles auraient appris qu’il s’agissait plutôt d’un centre de mise en quarantaine des malades du Covid-19… Ce qui les a poussé à détruire les installations.

Face à cette situation qui interpellent les autres communes, certains maires sont montés au créneau pour réaffirmer leur autorité, rassurer les populations, sensibiliser sur les mesures de prévention mais aussi pour mettre en garde les contrevenants aux règles et décisions en vigueur. L’on apprend par exemple que certaines personnes cupides faisant preuve d’incivisme défieraient les autorités en continuant d’ouvrir leurs bars et autres espaces de divertissements, foyers potentiels de propagation du virus.

Face à de tels agissements à Cocody, Jean Marc Yacé met en garde les contrevenants à ses règles.

“J’encourage les commerçants qui dans l’intérêt général, ont bien voulu fermer leur enseigne et voudrais qu’ils sachent que c’est une attitude citoyenne qui est salutaire pour Tous. Quant aux contrevenants, ils seront purement et simplement sanctionnés dans les conditions prévues par l’arrêté.”

Il n’a pas manqué de rappeler que la commune de Cocody est la plus touchée d’Abidjan. Un numéro est même ouvert pour dénoncer tous les esprits malins à Cocody.

“Sur 26 nouveaux cas déclarés ce jour, 45% sont localisés dans notre chère commune.
L’heure est grave, c’est pourquoi j’engage chacun de nous à veiller à ce que ces mesures soient respectés et à dénoncer tous les contrevenants en appelant le numéro suivant: +225 70 80 80 80.”

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

2 × quatre =

SNEDAI