A la uneLife style

Chez Nous Pays | Ce qu’il faut savoir sur la Cité Administrative au Plateau

Cité administrative

Cité administrative

À la découverte de notre culture et de nos sites touristiques à valoriser dans notre rubrique “Chez nous pays”, nous mettons un point d’honneur aujourd’hui sur la cité administrative du Plateau.

Installée dans un parc arboré de 6 hectares à l’extrême nord du Plateau, la Cité administrative est un ensemble de cinq tours de 26 à 30 étages, soit 125 000 m² de bureaux en étages. Ce sont les fameuses tours érigées près de la Cathédrale Saint-Paul et qui dessinent la « skyline » du Plateau. Dernier projet de planification moderniste et fonctionnelle de la période faste post-indépendance qu’a connue la Côte d’Ivoire, elle symbolise le « miracle ivoirien ».

Elle a été créée pour centraliser les administrations du gouvernement, à l’époque où Abidjan était encore la capitale politique de Côte d’Ivoire. Elle a été construite entre 1970 et 1984 par les architectes Renard et Sémichon, également à l’origine de la modernisation du Stade Félix Houphouët-Boigny en 1964. Les tours A et B s’élèvent toutes deux à une hauteur de 160 m. La tour D culmine à plus de 239 m, ce qui en fait l’édifice le plus élevé de Côte d’Ivoire. Les panneaux en aluminium anodisé recouvrant les façades de béton en brise-soleil qui les rendaient plus esthétiques ont été retirés en raison de leur état de délabrement, les tours étant très mal entretenues et souffrant régulièrement d’incendies.

La Cité administrative fait depuis 2016 l’objet d’un plan de réhabilitation confié à l’architecte ivoiro-libanais Pierre Fakhoury, mais l’extérieur n’est toujours pas restauré. En revanche, une tour F est en cours de construction en 2020. Elle sera l’un des gratte-ciel les plus élevés du continent, avec 64 étages et 283 m de hauteur. Son inauguration est prévue en 2022.

Source : Le Petit Futé

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

17 + 6 =