News & People

A’Salfo: “Le FEMUA, c’est aussi du social”

MAGIC SYSTEM

MAGIC SYSTEM

Le commissaire général du FEMUA Traoré Salif A’Salfo lors de son allocution à l’ouverture de cette 10e édition a tenu à faire un bilan de ce festival.

“Il y a 10 ans de cela, rien ne nous prédestinait à avoir ce parcours. Nous sommes parvenus à tenir la dragée haute en relevant les différents défis qui se sont imposés à nous. Le FEMUA est désormais un rendez-vous incontournable de la musique en Afrique.”

Poursuivant son allocution, A’Salfo a aussi rappelé qu’au delà d’être un simple rendez-vous musical, le FEMUA contribue aussi au bien-être des populations à travers la construction des écoles et hôpitaux, des dons où besoin s’est fait ressentir, des sensibilisations envers la jeunesse. Pour la présente édition, deux écoles primaires seront construites dans la localité d’Odienné notamment. “Le FEMUA a un ADN social, il n’est pas seulement là pour amuser les gens, mais aussi pour améliorer les conditions de vie.”

À côté des concerts live, il y aura également des activités à caractère social et humanitaire.

Lire aussi ► Le programme complet du FEMUA 10

ROLYVAN

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

5 × 5 =

SNEDAI