News & People

Après la mort de son époux, Allah Thérèse met un terme à sa carrière musicale

allah thérèse

allah thérèse

La diva de la musique tradi-moderne baoulé Allah Thérèse décide de mettre un terme à sa carrière musicale après la mort de son époux et collègue de scène Ngoran La Loi.

Le dimanche 20 Mai, c’est avec beaucoup de désolation que nous avons appris le décès du célèbre accordéoniste Ngoran La Loi, époux et collègue de scène de la chanteuse Allah Thérèse. On les voyait ensemble écumé les scènes. Quarante quatre ans de succès. Ambassadeurs de la musique du terroir, ils étaient invités dans les plus grands galas et on les accueillait même dans les salons de velours pour qu’ils donnent une prestation. L’accordéon dans les mains de Ngoran La Loi et le micro dans celles d’Allah Thérèse. Ngoran La Loi luttait contre la maladie depuis un temps.

La chanteuse a affirmé ne plus avoir la force de poursuivre sa carrière musicale aux micros de la RTI chez elle au village à Konan Kokorêkro dans le département de Toumodi. “Seule, je ne peux plus continuer à jouer. Nous formions une équipe, une paire”.

Nos sincères condoléances à la famille éplorée.

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

deux − 2 =

SNEDAI