A la uneDans le MagNews & People

Abidjan : Quand Marjorie Saint-Lot évoque les avantages à utiliser Uber

Marjorie Saint Lot1 (Copier)

Marjorie Saint Lot1 (Copier)

Elle fait la couverture du magazine Life du mois de Novembre, un numéro avec un focus sur la sécurité routière et mobilité urbaine. Elle, c’est Marjorie Saint-Lot, la country manager de Uber côte d’Ivoire.

Dans ce numéro 164, Marjorie nous présente Uber et évoque l’apport nouveau de ce service dans le milieu du transport.

Pouvez-vous vous nous présenter Uber, l’un des acteurs clés dans le transport en Côte d’Ivoire ?

Uber est le leader mondial, aujourd’hui, dans le transport à la demande de la livraison. C’est plus de 100 millions de clients actifs mensuels. Cela représente à peu près 19 millions de trajets qui sont effectués tous les jours. Nous sommes présents sur l’ensemble des continents et en Afrique depuis 8 ans. Nous sommes présents en Afrique du Sud, au Nigeria, au Ghana, en Tanzanie, en Ouganda et maintenant en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire qui est le premier pays de l’Afrique francophone. Uber, c’est à peu près 60 000 partenaires sur l’Afrique, et sensiblement 17.000 partenaires sur l’Afrique de l’Ouest. Nous sommes présents en Côte d’Ivoire depuis le 4 décembre 2019, juste à la veille de la crise sanitaire. Nous sommes, aujourd’hui, très heureux d’être sur le marché ivoirien et nous observons une accélération de l’activité notamment sur la dernière année.

Qu’est-ce que Uber apporte de nouveau dans le milieu du transport à l’échelle internationale ?

Nous avons créé la disruption dans les usages en matière de mobilité urbaine en permettant d’obtenir un véhicule au bout d’un clic. A l’échelle internationale, notre plateforme permet aujourd’hui d’avoir des véhicules adaptés pour tous y compris des handicapés et le transport des animaux domestiques en compagnie de leur maître. Il est possible d’avoir un véhicule équipé d’un siège auto pour un enfant ou alors un véhicule qui répond à des critères environnementaux. Uber s’adapte totalement aux usages et modes de vies dans les pays où il opère. Le second élément sur lequel j’aimerais insister est la sécurité. Grâce à la technologie Uber assure la responsabilité et la transparence là où il n’y en avait pas auparavant notamment grâce à nos fonctionnalités de sécurité, mais aussi grâce aux conditions pour accéder à notre plateforme en tant que chauffeur ou propriétaire, notamment en Côte d’Ivoire.

Quelle est votre feuille de route en Côte d’Ivoire ? Pourriez-vous nous parler du modèle économique de UBER Côte d’Ivoire ? Est-ce un bon business ?

L’objectif de Uber est d’élargir l’offre de mobilité urbaine en Côte d’Ivoire, d’améliorer la qualité et la sécurité routière de façon générale, devenir un véritable partenaire de la ville d’Abidjan et du gouvernement dans sa stratégie en termes de mobilité urbaine. Les partenaires Uber ont accès à la plateforme gratuitement. Nous prenons des frais de service sur les courses réalisées. Ils sont post-payés, c’est-à-dire qu’après que la course a
été effectuée . Et cela donne accès à un certain nombre de services, notamment une assurance accident-personnel pour les chauffeurs et les passagers en cas d’accident.

Extrait du Life 164

Plus de détails dans votre magazine disponible en kiosques et dans tous les points de vente habituels.

•_LIFE_164

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

un × cinq =

SNEDAI