Life styleTendance

Talking: Le port du treillis en Côte d’Ivoire

(Photo d'illustration: Fally Ipupa)

Image associée

Entre effet de mode, défiance, laxisme et peur de se faire honnir en public…

Le port du treillis est légalement interdit en Côte d’Ivoire. La mesure est intervenue en 2002 lors de la crise politico-militaire qu’a connu notre pays. L’Etat a interdit le port du treillis aux civils, pour ne pas les confondre aux insurgés. Il a été demandé dans le même temps aux vrais militaires d’avoir en leur possession leur carte et pièce d’identité. Cette loi aussi était mise en vigueur contre l’insécurité dans nos villes et sur les routes, car des malfrats s’habillaient ainsi pour commettre des exactions au nom du corps militaire.

Bien qu’interdit, le treillis fascine. N’est pas militaire qui veut. Se sentir fort, se sentir mâle, voici ce que procurerait le port du treillis. Cette interdiction accroît la curiosité et le goût de l’interdit chez certains. Que ce soit en veste, en tee-shirt, en culotte, en pantalon, en casquettes, on retrouve dans nos marchés différents articles en treillis. Les cas de baston et d’humiliation par des agents de force de l’ordre vis-à-vis des civils dans des vêtements treillis ne sont pas rares aussi. Toutefois, toujours plus nombreux sont ces jeunes qui dérogent à cette règle parce qu’ils bénéficient bien de fois à un laxisme.

Amis lifeurs, avez-vous une expérience à nous partager sur ce sujet? Rendez-vous sur notre page Facebook pour en parler.

YRK

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

trois × trois =