A la uneNews & People

Booba met au défi les chefs d’Etats africains et se prononce sur les préjugés raciaux

booba

booba

Toute la communauté noire africaine est en branle pour faire face au commerce des migrants en Libye. Booba, l’un des artistes rappeurs afro les plus influents n’y est pas allé de main morte. Il va jusqu’à mettre au défi les chefs d’Etats africains et se prononce avec acuité sur les préjugés sociaux.

Le rappeur français aux origines sénégalaises attend la réaction des dirigeants. La jeunesse, elle, a pris conscience, vu l’émoi sur la toile concernant ce sujet. Des marches sont prévues ce jour en France devant l’ambassade libyenne. Booba lui attend beaucoup plus de nos chefs d’Etats africains, les réels décideurs.

« 56 chefs d’états s’étaient déplacés suite aux événements de Charlie Hebdo. Voyons combien vont réagir face à ÇÀ ! Eux ont vraiment le pouvoir de faire changer les choses », a-t-il lancé sur Instagram.

B2O s’est aussi penché sur les préjugés raciaux plus que visibles à travers le moteur de recherche Google. En recherchant les infos sur les peuples noirs et arabes, les suggestions qui sortent sont plus que négatifs, insultants et déshumanisants.

« J’ai vite abandonné les recherches Google. Homme noir ou vert sans éducation ni puissance de feu sera toujours une proie facile. L’homme est un loup pour l’homme. Rien d’étonnant ici devant la sale race que nous sommes !!! Google c’est la base, je vous laisse faire « pourquoi les blancs ».

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : texte

C’est clair comme l’eau de roche. Les choses doivent changer, les mentalités précaires et en carence de la conscience et de la dignité humaine quelque soit les races doivent être bannies. Tout porte à croire, vu la solidarité de tous sur ce trafic d’hommes noirs en Libye, que les choses vont changer bientôt. Il ne reste plus que l’action des dirigeants africains. Nous restons, comme Booba, dans l’expectative.

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

17 + 4 =