News & People

Ariel Sheney quitte officiellement la Yorogang !

ariel

ariel

C’est désormais officiel ! Ariel Sheney quitte Dj Arafat et le label Yorogang.

L’artiste a donné l’information lors d’un point de presse tenu ce jour à l’Acoustic aux Deux Plateaux. C’était déjà dans les tuyaux depuis un moment. C’est Dj Arafat lui-même qui annonçait le départ de son désormais ex-poulain de son label Yorogang. S’il ne lui reproche rien humainement, c’est sur le plan professionnel que Dj Arafat que la relation aurait capoté. Ariel Sheney devait signer un nouveau contrat avec la Yorogang.

Lire aussi ►Dj Arafat suspend les oeuvres d’Ariel Sheney sur les médias et s’explique

Les deux hommes devaient se rencontrer dès le retour de l’Influenmento à Abidjan. Cette rencontre n’a pas eu lieu jusque-là. Ariel Sheney décide donc d’organiser une conférence de presse et annonce officiellement son départ de la Yorogang. « Les blessures j’en ai assez (…) Les malédictions qui sont dans cette affaire, je n’ai pas envie de me les accaparer. Avec tout le respect que je dois à la nation ivoirienne et aux fans de la Yorogang, je viens par la grande porte, et je tiens à le dire haut et fort, vous dire que je ne suis plus sous la Yorogang production ».

Une vraie guerre d’intérêts

Si Ariel demeure reconnaissant envers Arafat, il a aussi un œil sur ses intérêts. « Le premier contrat (avec Arafat) m’était en aucun cas bénéfique dans la mesure où je percevais 40% et lui 60%. Dans les 40% je gérais mes danseurs et mon manager. J’ai accepté ce contrat (de 3 ans) par reconnaissance pour tout ce qu’il a fait pour moi. Il y a eu des failles côté producteur qui ont emmené l’artiste a posé certains actes qu’il me reproche aujourd’hui. (…) Le contrat étant fini on est reparti sur de nouvelles bases. Le second contrat était de 50% chacun (et devait courir sur 2 ans) ».

C’est pendant les discussions et réflexions avant signature, qu’est survenue l’histoire du Bataclan. Arafat voyant son poulain lent à l’action, et certainement pour lui mettre la pression, a décidé de suspendre les œuvres d’Ariel Sheney dans les médias. Et ça, Ariel l’a très mal encaissé.

L’artiste, faisant preuve de tact et de respect jusque-là pour qu’une résolution à l’amiable soit prise entre son ex-boss et lui, est passé à la vitesse supérieure. Une page vient ainsi d’être tournée pour Ariel Sheney.

« Avec Dieu, il n’y a pas poteau », soutiennent ses proches confiants en l’avenir du jeune artiste sans la Yorogang.

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

17 − dix =