Dans le MagLife style

Mamane, comédien : « Abidjan est la capitale du rire »

mamane-gondwana

mamane-gondwana

Les 11, 12 et 13 décembre prochains, Abidjan sera la capitale du rire. Ce, à l’occasion de la première édition du festival du rire, initiée par l’humoriste Mamane.

Life Magazine l’a rencontré.

Abidjan est la capitale du rire. Qu’est-ce qui justifie votre présence, en ce moment en Côte d’Ivoire ?

Je suis ici pour parler du festival du Gondwana qu’on appelle ‘’Abidjan, capitale du rire’’. Une telle appellation parce que tous les Africains savent que l’humour ivoirien, c’est l’humour de toute l’Afrique. Avec des gens comme Michel Gohou, Digbeu Cravate, la série Ma Famille, même les chansons de Magic System, Meiway…tous les langages ivoiriens sont rentrés dans ceux des Africains. ‘’Abidjan est la capitale du rire’’, et nous voulons concrétiser cela, à travers ce festival.

gondwana

Quelle seront les grandes articulations de ce festival ?

Ce festival se déroulera sur 3 jours, les 11, 12 et 13 décembre. Ça va être une grande exclusivité, un cadeau pour tous ceux qui viendront voir ce festival. Nous aurons Michel Gohou, qui n’a jamais fait de one man show. Nous avons préparé ensemble sa pièce  intitulée ‘’La vie rêvée de Michel Gohou’’. C’est une exclusivité pour Abidjan. Et moi, mon tout nouveau spectacle qui va parler de l’histoire de l’Afrique en partant de la conférence de Berlin, c’est là où tout le monde sait qu’on a tracé arbitrairement les frontières de nos pays.

Et, je vais faire des allers et retours pour montrer comment les problèmes qu’on a aujourd’hui datent d’il y a bien longtemps. Et nous aurons Digbeu Cravate qui, depuis la gare de Gagnoa, n’a pas fait de spectacle, et là il revient en force.

Le deuxième jour, nous avons décidé de l’appeler soirée imitation. C’est toute la bande de l’afterwork, avec des imitateurs venus du Cameroun qui imitent à perfection Paul Biya, un autre imitera Ali Bongo, Joseph Kabila…En somme, nous allons faire l’UA qui veut dire l’union des humoristes africains. Ça va être une soirée mémorable que les gens n’ont jamais vue.

Et le troisième jour sera le feu d’artifice ! Ce sera le dimanche à 18 heures à la salle Anoumabo. Nous aurons au moins 20 humoristes venus de toute l’Afrique.

Ils viendront délivrer leurs meilleurs sketches. Et la soirée sera présentée par Robert Brazza.

mamane

Qu’en est-il du débat ?

Oui, effectivement tout va se passer au Palais de la Culture d’Abidjan (Treichville) qui est coproducteur de ce spectacle. Donc nous aurons un village dans toute l’enceinte du Palais de la Culture. Nous aurons un maquis géant de dégustation, nous aurons une sorte de chapiteau où il y aura des spectacles de conteurs, des jongleurs qui vont se promener etc.

Et, nous aurons un chapiteau où nous allons faire des débats, par exemple avec pour thème la place du comédien, ou de l’humoriste dans la lutte pour la démocratie, comment est-ce qu’un comédien pourra vivre de son art etc. Car, on nous considère comme des raconteurs de blagues. Alors que dans d’autres pays, les comédiens ont des statuts, c’est une profession qui est respectée, où il y a des salaires et des congés payés.

Didier Koré

Partager